Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Faire des leucocytes des biocapteurs endogènes pour créer de nouveaux outils diagnostiques pour les naissances prématurées

Facebook
Twitter
Email
LinkedIn

Résultat

Statut

Past

Concurrence

Programme de partenariats pour les applications de la génomique

Centre(s) de génomique

GE3LS

No

Chef(s) de projet

Lancement du projet d'exercice financier

2017-2018

Description du projet

Deux cents millions de femmes dans le monde sont enceintes annuellement. De ce nombre, 13 millions donneront naissance prématurément et un million de ces bébés mourront et des millions d’autres auront des problèmes de santé et de développement graves tout au long de leur vie. Au Canada, on évalue à 600 millions de dollars le coût annuel associé aux naissances prématurées.

BGI et Stephen Lye, Ph. D., de l’Institut de recherche Lunenfeld-Tanenbau, membre du Sinai Health System, ont convenu de collaborer à l’élaboration de solutions pour le dépistage et le diagnostic de naissances prématurées.

BGI est la plus grande organisation de génomique dans le monde et elle veut réduire le taux de maladies graves en offrant des tests génétiques et des services de diagnostic moléculaire exacts et de prix abordable. M. Lye a identifié des signatures d’expression des gènes dans les globules blancs des mères qui peuvent prédire quelles femmes, qui éprouvent des symptômes prématurés de travail, donneront naissance à des bébés prématurés.

BGI et M. Lye collaboreront à l’amélioration de la capacité diagnostique de ces signatures d’expression des gènes et à la mise au point d’un test génomique simple grâce auquel cibler les risques et éviter les naissances prématurées. Le test vise à réduire les taux de naissances prématurées en intervenant auprès des femmes à risque, ce qui pourrait faire épargner 200 millions de dollars par année au système de santé et réduire le fardeau des unités de soins intensifs en néonatalogie.

BGI entend poursuivre sa collaboration de recherche avec le Sinai Health System et accroître ses activités de R-D au Canada, ce qui entraînera des investissements en aval et créera des emplois pour du personnel hautement qualifié.

Facebook
Twitter
Email
LinkedIn