Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Indicateurs génétiques viraux et humains de la réaction aux thérapies du VIH

Facebook
Twitter
Email
LinkedIn

Résultat

Statut

Actif

Concurrence

Concours 2012 : Projets de recherche appliquée à grande échelle – Génomique et santé personnalisée

Centre(s) de génomique

GE3LS

Non

Chef(s) de projet

Lancement du projet d'exercice financier

2012-2013

Description du projet

Le « cocktail » de médicaments anti­-VIH a transformé le sida auparavant mortel en une maladie qu’il est possible de gérer. Malheureusement, le VIH peut devenir résistant à ces médicaments, ce qui fait évoluer la maladie en sida et accroît les risques de transmission du virus. L’équipe de recherche, dirigée par M. Richard Harrigan et le Dr Julio Montaner, élaborera un test sur la résistance aux médicaments, basé sur l’ADN individuel et l’ADN du virus. Les coûts des médicaments anti­VIH tout au long de la vie atteignent de 250 000 $ à 500 000 $, mais il existe de nombreux éléments multiplicateurs de l’impact économique d’une infection à VIH. Les nations pour lesquelles les taux d’infection à VIH sont élevés observent l’importance de ces répercussions sur le PIB au point qu’elles ne peuvent plus les assumer. L’équipe de projet met également au point des systèmes de surveillance en temps réel de la résistance aux médicaments pour obtenir des alertes rapides des « points chauds » géographiques ou démographiques où les taux de résistance sont les plus élevés et les risques de transmission les plus élevés. La modélisation mathématique donne à penser que la mise en œuvre de ce projet pilote dans le quartier Downtown East Side de Vancouver et à Prince George pourrait faire éviter jusqu’à 173 infections à VIH au cours des cinq premières années, ce qui représente environ 65 millions de dollars en coûts évités des traitements anti­-VIH à vie.

Facebook
Twitter
Email
LinkedIn