Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ingénierie d’hôtes basée sur la génomique pour le bionylon

Facebook
Twitter
Email
LinkedIn

Résultat

Statut

Actif

Concurrence

Programme de partenariats pour les applications de la génomique

Centre(s) de génomique

GE3LS

Non

Chef(s) de projet

Lancement du projet d'exercice financier

2017-2018

Description du projet

Le nylon est actuellement fabriqué à partir du pétrole. Le procédé fonctionne bien, mais il n’est pas aussi écologique que de nombreuses personnes le souhaiteraient. Le nylon fabriqué au moyen de produits chimiques artificiels issus du sucre, qui exige moins d’énergie et engendre moins d’émissions de gaz à effet de serre, est très en demande.

BioAmber, une société industrielle de biotechnologie située à Sarnia, en Ontario, fabrique avec succès l’acide succinique (utilisée dans la production de polymères, de résines et de solvants) à partir de coulées de sucre, ce qui diminue considérablement l’empreinte carbone. Les mêmes principes pourraient être utilisés pour mettre au point un procédé de fabrication de l’acide adipique, utilisée dans la production du nylon.

Une équipe de l’Université de Toronto à BioZone, dirigée par Radhakrishnan Mahadevan, Ph. D., a mis au point une méthode de bio-ingénierie basée sur la génomique pour transformer les sucres en produits chimiques industriels à valeur ajoutée tels que l’acide adipique. Cet acide a, lui seul, un marché de 2,2 millions de tonnes; les produits chimiques qui peuvent en être issus ont des marchés aussi considérables. BioAmber, une société industrielle de biotechnologie, est bien placée pour appliquer les résultats de ce programme de recherche à la mise au point des produits chimiques de la prochaine génération.

Les résultats de ces travaux profiteront à l’économie canadienne parce qu’ils feront prendre de l’expansion à l’industrie du bioraffinage et créeront de nouveaux emplois dans la fabrication, tout en protégeant l’environnement par suite de la réduction des gaz à effet de serre et de la pollution.

Facebook
Twitter
Email
LinkedIn