Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’asthme infantile et le microbiome – La santé de précision pour la vie : l’étude CHILD (Canadian Healthy Infant Longitudinal Development)

Facebook
Twitter
Email
LinkedIn

Résultat

Statut

Active

Concurrence

Concours 2017 : projets de recherche appliquée à grande échelle – La génomique et la santé de précision

Centre(s) de génomique

GE3LS

Yes

Chef(s) de projet

Lancement du projet d'exercice financier

2017-2018

Description du projet

L’asthme est la maladie chronique la plus courante chez les enfants, touchant un enfant sur sept au Canada (et plus de trois millions de Canadiens de tous les âges). C’est le motif le plus courant d’admission des enfants à l’hôpital et de leur absentéisme à l’école. Il s’agit également d’une maladie coûteuse, qui représente plus de 2 milliards de dollars par année au Canada. Les traitements peuvent gérer les symptômes, mais il n’y a pas de remèdes qui guérissent, seulement le léger espoir que les enfants « finiront par la surmonter ».

Le Dr Stuart Turvey, son équipe de l’Université de la Colombie-Britannique et l’équipe de l’étude CHILD se concentrent sur le diagnostic précoce et la prévention, deux facteurs qui peuvent réduire le fardeau personnel et économique de l’asthme. Leur échantillon de choix vient des couches souillées : en utilisant les technologies puissantes de la génomique pour analyser les selles, l’équipe peut prédire quel nouveau-né développera l’asthme. Pourquoi? Les faits probants montrent que les bébés qui développent l’asthme ont tendance à ne pas avoir certains microbes clés dans leur intestin (ce qu’on appelle le microbiome) pendant les premiers mois de leur vie. Au-delà de la prédiction des enfants susceptibles de développer l’asthme, ce qui permet un diagnostic précoce, les chercheurs veulent orienter l’élaboration éthique de façon de remplacer ces microbes pour prévenir l’asthme dès le départ.

Facebook
Twitter
Email
LinkedIn