Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Production et ingénierie de lysozymes prêts à la commercialisation pour les animaux destinés à l’alimentation

Facebook
Twitter
Email
LinkedIn

Résultat

Statut

Actif

Concurrence

Programme de partenariats pour les applications de la génomique

Centre(s) de génomique

GE3LS

Oui

Chef(s) de projet

Lancement du projet d'exercice financier

2022-2023

Description du projet

L’utilisation d’antibiotiques dans le cadre de la production d’animaux destinés à l’alimentation améliore les performances en termes de croissance et prévient la prolifération des maladies. Des études ont établi un lien entre l’utilisation d’antibiotiques chez les animaux destinés à l’alimentation et la résistance des bactéries aux antibiotiques. Les bactéries résistantes aux antibiotiques peuvent être transmises à l’humain par la chaîne alimentaire, ce qui constitue une menace pour la santé humaine. Les lysozymes font partie du système immunitaire inné des animaux et peuvent présenter des performances équivalentes à celles des antibiotiques. Ce projet utilisera une technologie issue de la génomique pour produire économiquement des formulations de lysozymes qui seront utilisées pour améliorer la santé intestinale et la productivité des animaux destinés à l’alimentation. Ces préparations seront utilisées pour améliorer la santé intestinale ainsi que la productivité des animaux destinés à l’alimentation. L’utilisation de lysozymes dans les aliments pour animaux améliorera l’indice de conversion alimentaire et devrait permettre aux éleveurs canadiens d’économiser plus de 300 millions de dollars en coûts d’alimentation. Cela permettra également de réduire l’utilisation d’antibiotiques chez les animaux destinés à l’alimentation et ainsi d’atténuer l’émergence de bactéries résistantes aux antibiotiques et, par conséquent, de réduire le risque de transmission aux humains.

Facebook
Twitter
Email
LinkedIn