Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Système pour la détection moléculaire des ECST prioritaires dans le bœuf au point de transformation

Facebook
Twitter
Email
LinkedIn

Résultat

Statut

Past

Concurrence

Programme 2012-2013 de recherche et d’innovation pour le dépistage rapide de l’ E. coli pathogène

Centre(s) de génomique

GE3LS

No

Chef(s) de projet

Lancement du projet d'exercice financier

Description du projet

Plusieurs personnes sont décédées ou ont été malades au cours des dernières années parce qu’elles avaient mangé des aliments contaminés par des bactéries telles qu’Escherichia coli (E. coli). Un grand nombre de ces cas ont retenu l’attention du public et ont mené à des rappels d’aliments de grande envergure.

Il faut actuellement plus de quatre jours aux laboratoires industriels pour effectuer des tests et confirmer la présence de contaminants microbiens dans le bœuf provenant d’établissements de transformation alimentaire. Ce délai crée un risque pour le public et il faut trouver de nouveaux moyens d’obtenir des résultats plus rapidement.

Ce projet, dirigé par MM. Michel Bergeron et Burton Blais, vise à mettre au point un test génomique capable de détecter sept sérotypes de cellules productrices de toxines E. coli(ECST) dans 325 grammes de bœuf haché, en moins de huit heures. Cette nouvelle technologie pourrait révolutionner les procédés de sécurité en microbiologie alimentaire parce qu’elle diminuerait considérablement le temps et l’argent qu’il faut investir pour déterminer si le bœuf qui se trouve des établissements de transformation alimentaire est contaminé.

Les cobailleurs de fonds dans ce projet sont Génome Alberta, Alberta Livestock and Meat Agency, Alberta Innovates Bio Solutions, Génome Québec, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et le ministère des Affaires rurales de l’Ontario.

Facebook
Twitter
Email
LinkedIn