Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Validation sur le terrain de technologies de biorestauration anaérobie du benzène et de l’alkylbenzène

Facebook
Twitter
Email
LinkedIn

Résultat

Statut

Active

Concurrence

Programme de partenariats pour les applications de la génomique

Centre(s) de génomique

GE3LS

No

Chef(s) de projet

Lancement du projet d'exercice financier

2000-2001

Description du projet

On retrouve des milliers de sites contaminés par du benzène au Canada, et les alkylbenzènes, le toluène, l’éthylbenzène et les xylènes (désignés collectivement sous le nom de BTEX) ont des effets néfastes sur le sol et les eaux souterraines. Les technologies de restauration actuelles des BTEX sont souvent trop coûteuses et non applicables dans les nombreux sites où prévalent des conditions anoxiques. En se fondant sur des recherches précédentes ayant permis de mettre au point une unique culture méthanogène dégradant le benzène, de la caractériser et d’en élargir l’utilisation, ce projet vise à démontrer l’efficacité d’un plus vaste ensemble de cultures de bioaugmentation anaérobie novatrices et spécialisées dans le cadre d’essais pilotes dans trois sites distincts contaminés par du benzène. L’équipe utilisera l’analyse métagénomique, la modélisation des eaux souterraines ainsi que la surveillance des populations microbiennes et des gènes fonctionnels associés à la biodégradation anaérobie des BTEX en subsurface afin d’améliorer les résultats globaux de la restauration et de rétablir la santé des écosystèmes.

Facebook
Twitter
Email
LinkedIn